Bienvenue, visiteur ! [ S'enregistrer | Connexion Flux RSS

BRP Sea-Doo RXP-X 300

| Discussion modèles de motomarines. Les examens. | 28.09.2016

BRP Sea-Doo RXP-X 300 – Pas toujours facile de laisser sa moto au garage pendant les vacances. Après avoir parcouru trois fois son magazine préféré et fait quelques châteaux de sables, l’ennui guette. Pour briser ce vague à l’âme, rien de mieux qu’un petit tour en scooter des mers. Mieux vaut toutefois employer le terme de motomarine pour désigner le dernier Sea-Doo RXP-X 300 dont le trois cylindres 1.6 l compressé de 300 ch permet de dépasser les 120 km/h sur l’eau, autant dire le plus rapide du moment.

Derrière son carénage agressif, le RXP-X 300 offre un confort de grande routière avec une selle épaisse et de larges repose-pieds. La position de conduite très agréable s’adapte à tous les gabarits grâce au guidon réglable en largeur et le carénage enveloppant permet de bien caler ses jambes. L’instrumentation à trois cadrans est digne de celle d’une automobile et l’on dispose d’une marche arrière et même d’un système de freinage exclusif. Cet engin imposant de 386 kg se décline en version deux ou trois places et profite d’un coffre étanche assez volumineux pour embarquer deux sacs à dos. Pour prendre le guidon de ce bolide sans roue, nous nous sommes rendu à la Sea-Doo School Center à Port Marina Baie des Anges près de Nice. Idéalement située, cette école paradisiaque loue quasiment tous les modèles du fabricant canadien et propose de nombreuses activités comme le ski nautique, la bouée tractée ou encore le Flyboard. Ceux qui possèdent le permis bateau peuvent emprunter le nouveau RXP-X 300 moyennant 190 € de l’heure (+ une caution de 2000 €). Pas donné, mais le bébé coûte tout de même 18 000 € et engloutit entre 15 et 25 litres à l’heure. Les sensations offertes valent aussi leur pesant d’euros.

Une fois le mode sport enclenché, un simple coup sur la gâchette soulève la proue et vous propulse à 80 km/h en moins de 3 secondes. Si le RXP-X 300 offre un niveau de confort exceptionnel et survole les vagues avec brio, l’exploiter à fond nécessite une certaine expérience et condition physique. A partir de 90 km/h, l’impression de vitesse est décuplée et l’ont prie pour que la mer reste calme. Sinon c’est un peu comme tenter une pointe sur un terrain de cross avec une moto de Grand Tourisme. Après une heure d’arsouille au guidon d’un tel engin, seul un triathlète restera sur sa faim. Ce Seadoo ultra sportif parvient toutefois à encaisser les chocs de manière étonnante malgré l’absence de suspensions et survole les vagues avec brio. Prendre le guidon d’une telle torpille nécessite d’être titulaire du permis bateau. Pour les autres, la Sea Doo School propose aussi la location du Seadoo Spark. Un modèle d’entrée de gamme de 90 ch pour seulement 159 kg. Une vraie Lotus des eaux qui ne demande qu’à faire des sauts pour se muscler entre deux châteaux.

NOTRE VERDICT :

Les plus :
– Performances étonnantes
– Stabilité à haute vitesse
– Confort de selle

Les moins :
– Permis bateau obligatoire
– Manque d’agilité
– Coût à l’achat et à l’usage.

FICHE TECHNIQUE :

Moteur : Trois cylindres en ligne, compresseur, refroidissement liquide
Cylindrée : 1630 cm3
Puissance : 300 ch à 8000 tr/mn
Couple : NC
Poids à vide : 386 kg
Capacité du coffre : 116 litres
Capacité du réservoir : 60 litres
Prix : 17 999 €.

 

Pas de mots clés

147 vues au total, 1 vues aujourd'hui

  

Laisser une réponse

Il faut être enregistré pour poster un commentaire.